Le side project : la meilleure alternative à la reconversion professionnelle

Il existe plein de bonnes raisons pour ne pas souhaiter se lancer dans une reconversion professionnelle : le manque de temps, le besoin de sécurité financière, l’envie de développer des projets personnels.

Mais si votre vie professionnelle ne vous satisfait pas et que vous souhaitez tout de même lui donner un second souffle, le side project est définitivement une option à explorer ! 

Aujourd’hui, je vous explique ce qu’est le side project. Selon moi, quand on estime qu’une reconversion nous ferait prendre trop de risques, le side project est l’une des meilleures alternatives.

side project_reconversion professionnelle

Le side project, c'est quoi ?

Un side project est un projet que l’on mène en parallèle de son activité principale. Loisir, passion ou version pilote d’une entreprise, le side project permet de s’épanouir dans un autre domaine que celui dans lequel on évolue professionnellement. On y consacre en général quelques heures par semaine. 

En fonction de vos envies et de vos compétences, un side project peut prendre plusieurs formes. Vous pouvez : 

  • créer d’un podcast
  • lancer une newsletter sur un sujet qui vous tient à coeur comme l’a fait Marion de Nouvelle Empreinte
  • écrire un livre comme Cécile
  • suivre formation pour gagner en compétences comme Maureen
  • vous engager en tant que bénévole dans une association
  • commencer une activité de freelance en parallèle de votre activité salariée
  • avoir projet d’investissement immobilier comme Camille
  • tester une version embryonnaire d’une entreprise comme l’a fait Marie 
  • créer un compte Instagram ou une chaîne Youtube comme l’a fait Marion
  • exercer une activité créative ou manuelle comme Sophie  

Contrairement à un simple passe-temps, un side project s’inscrit dans une perspective de développement : faire grandir la communauté de votre compte Instagram, publier le livre que vous écrivez, augmenter le nombre d’abonné·e·s à votre newsletter… L’objectif n’a pas besoin d’être d’ordre financier mais il est là pour inscrire votre side project dans la durée.

Quelles sont les raisons d'adopter le side project ? C'est pour qui ?

Quel que soit votre objectif, il y a plusieurs raisons à se lancer dans un side project

  • l’envie de nourrir des besoins qui ne sont pas comblés par votre métier. En effet, un side project peut vous permettre d’exprimer votre créativité, de gagner en liberté, de partager votre passion…
  • l’envie de compléter et de diversifier vos revenus par le biais d’une activité freelance ou d’un projet rémunérateur. 
  • le besoin de trouver du sens si cela vous fait défaut dans votre activité principale en vous engageant pour une cause qui vous tient à cœur.
  • tester une idée d’entreprise sans pression financière et sans pression de la réussite.
  • nourrir votre curiosité en vous formant ou en explorant de nouveaux domaines qui vous intéressent.
  • trouver l’équilibre vie pro – vie perso en diversifiant vos activités.


Alors, le side project, c’est pour qui ?
Si, comme moi, vous êtes multipotentiel·le, touche à tout et que vous avez l’habitude de vous organiser pour jongler entre plusieurs activités, foncez ! Le side project est un excellent moyen de vous épanouir.
De la même manière, si vous avez envie de tester la viabilité d’un projet professionnel avant de tout quitter, le side project est fait pour vous. C’est d’ailleurs sous ce format que j’ai commencé l’aventure Misfit.

En revanche, si vous manquez de rigueur ou d’organisation, réfléchissez-y à deux fois. Si vous vivez votre side project comme une contrainte, vous aurez peut-être du mal à y trouver l’épanouissement que vous cherchez. Avant d’opter pour cette alternative, vous pouvez vous poser les questions suivantes : Pour quelles raisons souhaitez-vous lancer un side project ? Qu’est-ce qui vous gardera motivé·e sur le long terme ? Quels outils pouvez-vous mettre en place pour vous organiser au mieux et ne pas procrastiner ?

Les étapes pour créer son side project

Si le side project vous fait de l’œil, voici plusieurs étapes qui vous aideront à en définir les contours avant de vous lancer. 

Tout d’abord, identifiez l’objectif premier que vous souhaitez atteindre. S’agit-il d’une activité “plaisir” ou vous lancez-vous dans un side project avec une perspective de rémunération à la clé ? En fonction de ça, la nature de votre side project sera différente. En effet, certains projets sont plus rémunérateurs que d’autres et il convient de vous demander si vous souhaitez générer des revenus passifs (investissement immobilier par exemple) ou actifs (vente de séances de coaching par exemple).

Puis, déterminez le nombre d’heures que vous pouvez consacrer à votre side project dans la semaine : est-ce deux heures ? Cinq heures ? Une journée entière ? Souhaitez-vous demander un 4/5e pour consacrer plus de temps à votre side project ? Cette étape va vous permettre d’instaurer un rythme, un planning à respecter pour le développement de votre projet. 

Enfin, fixez-vous des objectifs clairs et datés dans le temps. L’idée n’est pas de vous mettre la pression mais de rester motivé·e au fil du temps. 

Dans tous les cas, osez ! Envisagez le side project comme un bonus, un endroit où vous pouvez tester, expérimenter, vous planter. Vous l’aurez compris, c’est pour moi une excellente alternative à la reconversion professionnelle : l’occasion de vous réinventer sans prendre aucun risque. 

Si vous avez besoin d’être accompagné·e dans la définition de votre side project, nous pouvons en discuter pendant votre bilan de compétences.

On en discute ?

Votre séance découverte de 30 minutes est gratuite et sans engagement !

bilan de compétence et coaching séance découverte
réserver une séance offerte
Je réserve
Je réserve

Et si vous tentiez 
l’auto-coaching ?

Recevez des outils d’auto-coaching 
tous les mardis à 10h !

Vous vous sentez perdu·e au travail ?

Discutez de votre situation avec nous et faites-vous conseiller !
Cette session de 30 minutes est offerte et sans engagement.