4,9/5 sur 180 avis

Votre bilan de compétences non-conventionnel Spécialisé pour les femmes et profils atypiques                             Finançable CPF                             

Places limitées !

 4,9/5 sur 165 avis

Votre bilan de compétences 
non-conventionnel
Spécialisé pour les femmes 
et profils atypiques
Finançable CPF

Le bon moment pour changer de travail

Ce n'est pas le bon moment ?

Que ce soit pour changer de job ou lancer un projet entrepreneurial, on a tous·tes envie d’attendre le BON moment. 

Trop tôt, trop tard ou pas la priorité du moment, il y a toujours une bonne raison de repousser le fait de se lancer ou de ne pas le faire. 

Pourtant, de plus en plus de personnes changent de métier au cours de leur carrière ou deviennent entrepreneures. Ont-elles trouvé le bon moment ? S’il existe, à quoi ressemble le moment opportun ?

Si vous pensez que c'est trop tôt

Vous pensez que vous êtes trop jeune : trop jeune par rapport à quoi ? La moyenne d’âge de celleux qui se lancent dans l’entrepreneuriat ou font une reconversion professionnelle ? Une moyenne, ça reste une moyenne. Comme pour le mariage ou le 1er enfant, il y a toujours des personnes en-dessous et d’autres au-dessus.

Vous pensez que vous n’avez pas assez rentabilisé vos études : vos études vous ont coûté cher à vous ou à vos parents, et vous ont aussi coûté beaucoup de temps. En revanche, plus vous attendez et plus vous augmentez la facture globale. En gestion d’entreprise, aucun·e bon·ne dirigeant·e ne garde une filière gangrénée parce qu’elle n’a pas été “assez rentabilisée”, au contraire, iel la supprime le plus tôt possible.

Vous pensez que vous n’avez pas assez exploré ce que ce secteur ou ce job a à vous offrir : pourquoi continuer à explorer un monde dont vous savez qu’il ne vous rend pas heureux·se ? Si vous savez qu’un sport ou qu’une activité ne vous plait pas, vous arrêtez, non ? Pas besoin de vous forcer !

On pense qu’attendre nous permet d’avoir PLUS : plus d’expérience, plus de légitimité, plus d’argent. Mais j’observe que le contraire est vrai aussi. En effet, attendre nous fait aussi avoir moins : moins de temps, moins d’énergie, moins de confiance en soi, moins d’espoir, moins d’optimisme, etc.

Dans certains cas, attendre n’est pas la bonne solution et mieux vaut arracher le pansement le plus rapidement possible.

Si vous pensez que c'est trop tard

Vous pensez que vous êtes trop vieux·eille : même réponse que plus haut, trop vieux·eille par rapport à quoi ? Par ailleurs, en 2021, l’âge moyen des femmes créatrices d’entreprises est de 42 ans et celui des femmes qui se reconvertissent, 40 ans.

Vous pensez que vous avez loupé le coche : Il y a plein d’avantages à changer de projet dans un second temps de carrière, notamment l’expérience, un réseau professionnel plus fourni ou encore la maturité. 

Vous pensez qu’il ne vous reste pas assez de temps pour profiter d’une nouvelle vie professionnelle : à 50 ans, il vous reste encore 14 ans à travailler. Et 14 ans, c’est long. Ça vous laisse le temps de vous former, créer une nouvelle activité, en profiter et prendre de l’expérience. De plus, vous pouvez aussi voir ce nouveau projet comme une activité complémentaire pendant votre retraite. Et même si cette expérience était courte, en quoi est-ce un problème ? 

Ma philosophie de vie, c’est que je préfère regretter des choses que j’ai faites, plutôt celles que je n’ai jamais osé faire. Alors ça m’aide à oser, même si je pense que c’est probablement “trop tard” 😊

N'attendez pas que la corde craque avant de vous lancer

Attendre sans rien changer est rarement sans conséquence. Le vrai risque, c’est que votre corps ou votre cerveau lâche avant même que vous n’ayez pu enclencher quoi que ce soit. 

Si vous vous posez des questions, j’imagine que c’est parce que quelque chose ne va pas. La meilleure chose que vous puissiez faire, c’est prendre les devants et analyser le problème sous toutes ses coutures tant que vous en avez l’énergie et la capacité. 

Les burnouts se produisent quand les symptômes de mal-être sont minimisés ou ignorés pendant trop longtemps. On est très fort·e·s pour mettre ce qui nous dérange sous le tapis, alors n’hésitez pas à demander de l’aide à vos amis, vous lancer dans un bilan de compétences ou une thérapie. Les professionnels sont là pour vous conseiller et vous aider à passer à l’action !

Rejoignez les 30000 inscrites à notre newsletter

Recevez des outils et conseils pour reprendre le pouvoir sur votre vie professionnelle tous les mardis à 10h !

Vous vous sentez perdu·e au travail ?

Discutez de votre situation avec nous et faites-vous conseiller !
Cette session de 30 minutes est offerte et sans engagement.