4,9/5 sur 180 avis

Votre bilan de compétences non-conventionnel Spécialisé pour les femmes et profils atypiques                             Finançable CPF                             

Places limitées !

 4,9/5 sur 165 avis

Votre bilan de compétences 
non-conventionnel
Spécialisé pour les femmes 
et profils atypiques
Finançable CPF

3 façons de financer votre reconversion professionnelle

Une réorientation professionnelle, ça coûte cher !”

La reconversion professionnelle a la réputation d’être coûteuse. En effet, on l’associe souvent avec un investissement financier conséquent qui permet d’investir dans une nouvelle formation et de couvrir ses besoins personnels le temps de mettre en place notre nouveau métier.

Mais il y a plusieurs solutions pour éviter de toucher à vos économies pour financer votre reconversion ! 

Voici 3 moyens de financement pour alléger le budget total de votre réorientation professionnelle. 

Mobiliser votre CPF

Le CPF est le financement numéro 1 pour couvrir les frais de votre projet de réorientation professionnelle ! 

Si vous êtes salarié·e d’un contrat français (CDD, CDI ou contrat d’apprentissage), vous cotisez 500€ par an sur votre compte formation.

Vous pouvez utiliser les crédits cotisés pour financer une formation professionnelle, le passage de votre permis de conduire ou un bilan de compétences.

SI vous n’avez pas l’intégralité des fonds nécessaires, il est toujours possible de compléter le reste en payant par carte bleue sur la plateforme.

Vos crédits sont rechargés chaque année entre avril et juin. Vous n’avez rien à faire, c’est automatique !

C’est par ici pour consulter le montant de vos droits acquis.

Demander à votre employeur

Une deuxième façon de faire des économies sur votre projet de réorientation professionnelle : faire participer votre employeur !

Les entreprises ont accès à des financements spécifiques pour contribuer au développement des compétences de leurs salariés, notamment les OPCO.  

Si vous souhaitez quitter votre entreprise, vous pouvez demander à votre employeur de vous débloquer des financements pour un bilan de compétences qui vous aidera à définir ou valider votre projet de reconversion. 

Si vous avez repéré des postes en interne sur lesquels vous souhaitez vous positionner mais que vous n’avez pas toutes les compétences requises, vous pouvez demander la mise en place d’un plan de formation dédié. 

Ces demandes peuvent être fastidieuses et durer plusieurs mois donc je vous recommande de persévérer et de ne pas être trop pressé·e !

Les aides publiques : Pôle Emploi et le dispositif Démission - Reconversion

Si vous êtes demandeur·se d’emploi, Pôle Emploi peut vous aider à financer votre projet de reconversion. D’après notre expérience, l’obtention de ces financements est assez aléatoire.

Votre besoin de formation peut également être financé par le Programme Régional de Formation (PRF). Il s’agit d’actions de formation collectives pour lesquelles des places sont achetées par le Conseil Régional en fonction des besoins en compétences des territoires.

Dans les deux cas, il vaut mieux réaliser au préalable un bilan de compétences qui valide votre projet de reconversion. Cela donnera de la crédibilité à votre demande auprès de votre conseiller.

Si vous êtes en poste, vous pouvez tenter votre chance avec le dispositif Démission – Reconversion. Ce dispositif permet de démissionner de votre poste et de toucher les allocations chômage par la suite. Dans certains cas, il permet de financer également votre formation. Attention, les règles d’éligibilité sont assez strictes !

Rejoignez les 30000 inscrites à notre newsletter

Recevez des outils et conseils pour reprendre le pouvoir sur votre vie professionnelle tous les mardis à 10h !

Vous vous sentez perdu·e au travail ?

Discutez de votre situation avec nous et faites-vous conseiller !
Cette session de 30 minutes est offerte et sans engagement.