4,9/5 sur 165 avis

Votre bilan de compétences non-conventionnel Spécialisé pour les femmes et profils atypiques                             Finançable CPF                             

Places limitées !

 4,9/5 sur 165 avis

Votre bilan de compétences 
non-conventionnel
Spécialisé pour les femmes 
et profils atypiques
Finançable CPF

Plutôt que me reconvertir, j’ai changé mon rapport au travail

Au lieu de subir mes journées et me plaindre, j’ai compris que je pouvais changer les choses.”

C’est ce que Xaviera tire de son bilan de compétences réalisé avec Misfit

Plutôt que de se lancer dans une reconversion, elle a testé le job-crafting, le fait de remodeler son travail plutôt que de changer de métier.

Son retour d’expérience est particulièrement intéressant, d’autant plus qu’il concerne plus d’une femme sur 10 à l’issue de notre bilan de compétences.

À quoi ressemble ton parcours scolaire ?

Assez classique, sûrement trop classique pour moi d’ailleurs. J’ai fait des études de droit et j’ai bifurqué vers la couture en cours du soir.

Finalement c’est mon job étudiant de Visual Merchandiser qui est devenu mon job à plein temps depuis une quinzaine d’années maintenant.

Comment t'es-tu rendu compte que tu n'étais plus à ta place ?

Je faisais toujours bien mon travail mais j’avais le sentiment que ça ne me convenait plus. J’étais fatiguée, je n’avais plus envie d’y aller, je voulais tout arrêter, partir en vacances ou juste ne rien faire.

J’avais des difficultés à me lever le matin et un gros blues du dimanche soir.

Pour quelles raisons as-tu décidé de faire un bilan de compétences ?

Une de mes amies l’avait fait avec Misfit et avait adoré, son retour m’a convaincue.

Je n’aurais pas fait de bilan de compétences autrement qu’avec Misfit parce que ce n’était pas uniquement d’un bilan de mes compétences dont j’avais besoin, mais bien d’un vrai coaching pour faire bouger les choses.

Qu'est-ce qui t'a décidé à garder ton poste ?

Deux choses. Déjà, je me suis rendu compte que mon besoin de changer de voie était dicté par l’ambiance générale post-covid “Il faut changer de voie sinon ta vie ne vaut rien”, “Si tu restes dans ton coin, dans ta zone de confort, tu n’es pas aventureuse, ce n’est pas fun”. 

Mon envie de reconversion ne venait pas de moi, j’étais influencée.

Mon deuxième déclic s’est fait en séance avec ma coach : j’ai compris que j’avais le pouvoir sur les choses, le pouvoir de subir ou non ma fiche de poste et ce que l’on me demandait de faire. 

Grâce aux questions qu’elle m’a posées, j’ai compris que je pouvais modeler mon travail, apporter des idées sur la manière de faire et aménager mon temps pour me concentrer sur ce qui m’intéresse le plus. J’ai aussi pris du recul sur le but final de mes tâches. 

Bref, j’ai compris que j’avais la main sur mes journées, que c’était mon choix d’accorder tant de temps à telle tâche ou de la rendre la plus rapide possible.

Qu'as-tu mis en place ?

J’ai compris que mon poste me permettait d’avoir l’équilibre de vie pro – vie perso idéal pour moi et que mes tâches me plaisaient en grande partie. J’ai donc décidé de changer mon rapport au travail et de rester à mon poste mais en le reprenant de zéro.

Pour chacune de mes missions, je me suis demandé :
 “Quel est son sens pour moi ?”, “Comment la rendre plus intéressante ?”, “Quelle est son utilité pour les autres?”

Ça m’a permis de mieux redistribuer certaines tâches, de prendre mon temps différemment, de ritualiser des temps de sociabilisation avec mon équipe et mon manager. 

Finalement, mettre des choses en place a été simple, l’équipe m’a suivie et ça a amené de nouvelles idées et de la motivation qui ont rayonné sur tout le monde.

Aujourd'hui, quel est ton bilan ?

J’ai retrouvé de la sérénité et de la joie au quotidien. Et dans les moments plus difficiles, j’arrive à dédramatiser. En fait, je n’ai pas révolutionné mon travail, mais j’ai retrouvé du plaisir à être à mon poste. 

D’ailleurs cela s’est vu à l’extérieur parce que mon supérieur et mes équipes l’ont remarqué.

Les conseils de Xaviera à une femme qui voudrait réinventer son travail :

    • Ne pas foncer tête baissée et procéder de manière réfléchie en posant ses attentes et en se testant avant de sauter le pas. Demander un congé sans solde pour faire un stage par exemple.
    • En parler à cœur ouvert, accepter les doutes, les arguments et les questions de l’entourage (entourage qui est parfois plus encourageant qu’on ne le pense !).
    • Se rappeler que l’entrepreneuriat ou la reconversion (et notamment les métiers manuels) sont souvent idéalisés, fantasmés et qu’on est pas tou·te·s fait·e·s pour ça. ll n’y a pas de honte à ne pas entreprendre. On peut complètement s’épanouir et grandir en étant salarié·e !

L’histoire de Xaviera vous donne envie de changer de vie ? 

Parlons-en ! 

Réservez vos 30 minutes de discussion offertes avec l’une de nos praticiennes pour en discuter ou consultez notre accompagnement en bilan de compétences non-conventionnel.

Cet accompagnement vous permettra d’être accompagnée pendant 3 mois et de vous créer une vie professionnelle qui correspond réellement à vos besoins et à votre personnalité.

Rejoignez les 30000 inscrites à notre newsletter

Recevez des outils et conseils pour reprendre le pouvoir sur votre vie professionnelle tous les mardis à 10h !

Vous vous sentez perdu·e au travail ?

Discutez de votre situation avec nous et faites-vous conseiller !
Cette session de 30 minutes est offerte et sans engagement.