4,9/5 sur 200 avis

BILAN DE COMPÉTENCES NON-CONVENTIONNEL SPÉCIALISÉ POUR LES FEMMES ET LES PROFILS ATYPIQUES                 

Places limitées !

 4,9/5 sur 165 avis

DU À UN NOMBRE TRÈS IMPORTANT DE DEMANDES CES DERNIERS MOIS,  LES PROCHAINS CRÉNEAUX DE RDV DÉCOUVERTE SERONT OUVERTS EN JUIN                        

3 fausses croyances qui vous empêchent d’être heureuse au travail

“De toute façon, un travail, ce n’est pas fait pour être plaisant !” “Tu n’es pas restée dans un job plus de 2 ans, tu es instable”  

J’imagine que je ne suis pas la seule à avoir entendue ces phrases 😊

Certaines remarques malheureusement très fréquentes nous enferment dans une vision du travail archaïque et presque malsaine. Pire encore, elles nous culpabilisent ou créent un sentiment de honte et de gêne. 

Ces remarques sont en fait des croyances à déconstruire de toute urgence. Focus sur trois d’entre elles particulièrement redoutables !

"C'est normal que ce soit difficile, c'est un travail !"

Je suis prête à parier que vous avez déjà entendu autour de vous des personnes vous dire que ne pas aimer son travail n’a rien d’alarmant, parce que “le travail, ce n’est pas fait pour pendre du plaisir et s’amuser”

En France, c’est comme s’il était normal de ne pas aimer son travail, de s’en plaindre et de se lever le lundi matin avec une boule au ventre. 

Il semblerait qu’on ait normalisé le fait de souffrir au travail. Résultat : quand une connaissance nous annonce aimer son travail, on en vient à la trouver étrange et à soupçonner qu’elle nous cache quelque chose.

Mais ce n’est pas parce que vous avez été élevé·e avec cette croyance qu’elle doit vous suivre toute votre vie !

En effet, c’est en vous focalisant sur le plaisir pris à la tâche que vous vous dirigerez vers un travail qui correspond mieux à votre personnalité, vos valeurs et vos intérêts.

"Changer, c'est synonyme d'instabilité"

Comme sur le plan personnel où la société nous invite à choisir un·e partenaire pour la vie, nous sommes incité·e·s à sélectionner une voie professionnelle dès l’adolescence et à y rester. À poursuive une carrière linéaire, sans pas de côté.

De ce fait, les personnes qui changent de métier ou de poste fréquemment sont vues comme instables. Des girouettes, des personnes qui ne savent pas ce qu’elles veulent dans la vie !

Mais comment savoir ce que l’on recherche si on n’a pas testé plusieurs options ? Comment choisir si le moment du choix arrive si tôt qu’il ne nous permet pas d’avoir testé et exploré plusieurs chemins ?

Croire qu’il n’y a qu’UNE voie qui nous est destinée revient à croire à la théorie des âmes soeurs.

Comme en amour, je préfère croire qu’il n’y a pas qu’une voie, mais bien plusieurs voies possibles. Et que faire le bon choix au bon moment résulte d’une combinaison de facteurs qui évoluent en permanence : contraintes personnelles, priorités du moments, aptitudes, intérêts, etc.

"Il vaut mieux garder le plus de portes ouvertes"

L’être humain ressent plus fortement une douleur liée à la perte d’un de ses biens qu’une satisfaction dû à l’obtention d’un gain qu’il convoite. En bref, on se souviendra plus longtemps du jour où on a perdu 10€ dans la rue que de la soirée où on a a gagné 10€ au loto.

Dans le cadre professionnel, cela veut dire qu’on a tendance à prendre des décisions pour éviter de perdre des opportunités plutôt que pour se diriger vers une situation qu’on recherche.

Si choisir la solution qui nous ferme le moins de portes peut paraître comme un bon choix à première vue, c’est en fait la solution du “non choix”.

En repoussant constamment les choix et la prise de risque, on repousse également le fait d’expérimenter et d’obtenir des réponses sur l’adéquation entre notre personnalité et une situation professionnelle donnée.

Aussi, garder des portes ouvertes empêche d’avancer pleinement et de s’engager dans une voie qui nous conviendrait mieux. Dans de nombreux cas, trouver sa voie requiert de clôturer un chapitre et de tirer une croix sur le passé.

Rejoignez les 30000 inscrites à notre newsletter

Recevez des outils et conseils pour reprendre le pouvoir sur votre vie professionnelle tous les mardis à 10h !

Vous vous sentez perdu·e au travail ?

Discutez de votre situation avec nous et faites-vous conseiller !
Cette session de 30 minutes est offerte et sans engagement.